Préparation du Voyage - Janvier 2018 à Fontainebleau

Derniers préparatif avant le départ, j'ai un peu le trac, ça fait plusieurs mois que l'on se dit avec Julia que ça serait bien de dormir une nuit en plein hiver pour se donner une idée de ce qu'il va nous attendre pendant notre voyage à vélo... 

Fontainebleau nous parait être le meilleurs choisi, pas très loin de Paris accessible en Transilien avec les vélos, parfait !
Arrivés à Avon, on achète quelques provisions et on s'enfoncent dans la forêt sans trop savoir où l'on va. Après quelques kilomètres assez difficiles avec nos vélos qui préfère le bitume plat et lisse à la terre et au sable qui s'enfonce.
Nous arrivons dans une petite clairière protéger de la route par de grands arbres. Le bivouac idéale pour nous entrainer à monter la tente tout en étant protéger du vent ! 

Après avoir décharger les sacoches, préparer le repas, fait les lits... On se rends compte que l'on a plein de temps pour nous. La fatigue, nous plonge dans une contemplation béate de la Nature qui nous entoure, une sorte de méditation sans pensée avec un silence religieux ! 
Notre futur voyage s'annonce spirituel, un pèlerinage fait de coups de pédales et de grands espaces {}, 
La nuit tombe, la température aussi, sous la tente emmitoufler dans nos duvets zippés entre eux, en plumes d'oie Polonais. On est bien ! Mais très vite la condensation nous arrose d'une pluie fine... Alors on ouvre toutes les entrées d'air pour faire circuler. Pendant la nuit, un hurlement d'animaux, non identifier, nous fait relever la tête sans pour autant trop nous inquiéter.
Au petit matin tout à geler, même nos duvets qui par la condensation sont devenus tout dur... Difficile de sortir de la tente pour aller boire une eau chaude !

On a fini par tout ranger et repartir sur nos fidèles destriers.
En sortant du bois, un groupe de randonneurs nous regardent avec surprise de nous voir arriver en sens inverse !
Une belle journée s'annonce ! On se réchauffe au soleil, un café et un croissant dans chaque mains. Heureux d'avoir relevé le défi de passer une nuit dans les bois !

On vous embrasse, 

Julia et Youri.

Écrire commentaire

Commentaires: 0