Hungary 2# / Serbia

 

Dobardan !

 

Cela fait maintenant quelques temps que nous avons passé la frontière avec la Serbie, nous sommes à 60km à l'est de Belgrade, direction la Roumanie. La première heure à vélo en Serbie, nous avons reçus une dizaine de coucou très expressifs, des aides et renseignements de toute part et de grands sourires ! 

Ici, la chaleur est toujours aussi accablante, en moyenne 35°C, et le soleil se couche vers 19h, une heure plus tôt qu'en France. On a encore un peu de mal à décaler notre rythme avec le soleil...

 

Revenons sur notre séjour hongrois et ces dernières semaines...

Les hongrois ont également été très accueillants mais ils sont moins expressifs aux premiers abords !

Une mamie nous a invité à remplir ses gourdes chez elle et offert un bon rafraichissement, un boulanger a amené Youri à la pharmacie (on avaient un rhume) au milieu de son service (les pharmacies étant fermés, il nous a laissé quelques médicaments), un conducteur nous a conduit jusque sur la piste cyclable vélo, un habitant nous a offert son jardin pour camper, un hotel nous a fait camping à 3 euros, un vendeur de légumes nous a offert pleins de légumes, un serbe nous a aidé dans une panne de vélo...

 

Nous avons rencontré Max, un autre cyclo français avec qui nous avons partagé une journée très riche en émotions...à la frontière serbe/hongroise, une vingtaine de policiers postés tous les 300m et une dizaine de véhicules en vadrouille. A 19h, nous n'avions pas encore trouver notre lieu de camping. Les policiers se donnaient l'information de notre présence et attendaient notre passage sur les postes suivants. A 20h, deux policiers nous arrêtent et contrôlent nos passeport durant 30 min, nous demandent où est le VISA, on expliquent alors qu'on est dans l'espace Shengen... bref ils avaient l'air de s'ennuyer et nous étions enfin une activité pour eux. On se met de l'anti-moustique et le collègue du chef remet systématiquement sa main sur son arme... Moment pas très agréable !!! Nous avons pu lire sur les blogs, que des expériences similaires ont été vécu par d'autres et que de toute façon la Hongrie est très fermée en terme d'émigration...

On a donc repris la route vers 20h30, la nuit était tombée, je vais frapper la porte d'une maison et demande si on peut dormir dans leur jardin. Ouf la famille accepte chaleureusement, nous offre le fameux "schnaps" (shooter de prune) et nous passons un bon moment d'échange (surtout par gestes et à l'aide de Google Traduction!).

 

Ici en Serbie nous profitons des petits restaurants, c'est moins cher que le supermarché ! Il faut compter 3,5 euros pour une salade ou pizza. Nous avions lu sur les blogs le problème des chiens errants à partir de la Serbie, pour l'instant pas de problèmes rencontrés mais il est vrai qu'on a croisé pas mal d'animaux morts sur les routes ou dans les parcs (chats, chiens, raton-laveur) et ça fait un peu mal au coeur... D'ailleurs, nous sommes tombés sur un chaton aveugle au milieu de nulle part, en bord de route. Julia s'est éprise pour lui, nous lui avons donné eau et pain mouillé, il était affamé et l'avons déplacé un peu plus loin de la route, près de l'eau et de la verdure...

Il n'est aussi pas rare de croiser quelques troupeaux de briquettes accompagné du berger, comme à l'ancienne, ainsi que des charrettes tirés à chevaux depuis la Hongrie.

 

Nous avons fait une halte à Novi Sad chez Eko Kurir, lieu ouvert depuis 2013, ils ont développé le concept de courses à vélos  et livrent toutes sortes de choses aux clients. Ils accueillent warmshowers, cochsurfing, ça ressemble à une auberge/squat très coloré et festif (voir photos). Nous avons rencontré une anglaise partie depuis Londres pour Katmandou en 100 jours ! Nous en avons aussi profité pour réviser nos vélos : le cable de dérailleur de Julia a été changé et Youri crève régulièrement sa roue arrière à cause d'un chargement un peu trop important. 

 

Puis, nous avons rejoins la ville de Belgrade (encore un gros bordel, galère à vélo) et nous fument reçus dans la famille de Milena durant deux jours. Nous avons beaucoup échangé avec sa mère, Milena, son copain, rencontrés ses cousins, son papa, sa tante et goûté aux mets traditionnels (maquereaux, ratatouille de poivrons...). Ce fut un réel bienfait de profiter d'un peu de confort (bon lit, lessive) et d'une chaleureuse humaine assez exceptionnelle. Nous étions tellement crevés que nous n'avons même pas visité Belgrade, mais on peut dire qu'on a perfectionné notre anglais et creuser le lien avec le serbes.

 

Maintenant, les difficultés s'accroissent par pallier : nous alternons entre routes partagées/villages et routes de terre avec des automobilistes pas toujours respectueux sur la distance de sécurité... mais nous constatons que nous pouvons toujours tomber sur de bonnes âmes et beaucoup de gentillesse !

Pour info, nous n'utilisons nos téléphones qu'avec le wifi, car nous sommes surtaxés.

 

Nous avons également beaucoup lu grâce à nos supers liseuses et Julia revisite ses classiques et contemporains (Les cerfs-volants, Gary /  Mercure, Nothomb /  Temps Glaciaires, Vargas  / Le soleil de scorta, Gaudé / L'étranger, Camus / L'écologie de l'amour, Leleu...)

Et vous, avez vu lu de bons livres cet été ? Avez des recommandations pour nous ?

 

On pense bien à vous et vous embrasse,

Bonne rentrée (waaa, déjà ?)

 

Julia & Youri

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    Camille (dimanche, 02 septembre 2018 12:38)

    Coucou les ami.e.s !

    Quels aventures vous vivez ! C’est ouf et beau de vous lire.

    Alors petit partage de lecture... la Saga des Malaussène de Pennac en commençant par Le bonheur des Ogres �
    Adèle m’a aussi offert D’apres Une histoire vrai, que je viens de finir et qui est bien haletant !
    Et sinon je ne l’ai pas encore lu mais j’en ai pas mal entendu parlé c’est La vie secrète des Arbres.

    Des bisoutouchoubidou.

  • #2

    PHILLIPE Hélène (lundi, 03 septembre 2018 09:58)

    DOBARDAN !! (c'est bien comme ça qu'on dit bonjour en serbe ?) les courageux aventuriers ! merci de ce beau descriptif de la traversée des pays voisins mais si différents . la Hongrie, oui pas très chaleureuse pour les étrangers, mais vous au moins vous êtes accueillis... Mais la Serbie n'est -elle pas le berceau des ancêtres de Youri ??? il me semble que Mathias nous parlait de son grand-père serbe arrivé comme mineur dans le Nord de la France .
    Vous semblez commencer à être fatigués mais apparemment vous avez parfois de bons vrais hébergements ! bien le NOVI SAD ... et votre amie Milena et sa famille qui vous ont coocoonés !
    je me demandais si vous avais encore parfois l'occasion de faire des présentations de vos clowns dans les villages que vous traversez, car les habitants de ces pays devraient bien apprécier ? c'est aussi un bon moyen de contact.
    Je ne pensais pas que Julia avait le temps de lire (et l'énergie) mais moi-même j'ai grand plaisir à lire le soir avant de m'endormir, mêle les jours de fatigue ! si ce n'est pas déjà fait il y a les romans de Arto Pasilina (auteur finlandais plein d'humour), et notamment "le meunier hurlant", il y a aussi la douceur du roman "Rosa Candida" (une auteur islandaise)...
    bonne continuation les amis, c'est magnifiques ce que vous vivez mais aussi de nous le faire partager !
    ici en Normandie c'est encore l'été bien chaud (moins que vous quand même) et bains de mer bleue assurée !
    baisers affectueux d'Hélène et JD

  • #3

    Faustine (lundi, 03 septembre 2018 11:31)

    Coucou les zamis !!! Toujours aussi chouette de vous lire ! Ça a l'air quelque chose la Serbie, ça donne envie d'aller découvrir !!! Voilà mes dernières lectures coup de cœur :
    - la horde du contrevent (incroyable bouquin d'Alain damasio ma nouvelle idole)
    - la zone du dehors (tout aussi incroyable- Alain damasio aussi)
    -Fahrenheit 451 (Ray Bradbury un classique)
    - toxoplasma (David Calvo - un peu perché mais très original)

  • #4

    Nathalie M (lundi, 03 septembre 2018 15:25)

    Coucou Julia et Youri, merci pour les nouvelles !
    C'est toujours un plaisir de vous lire.
    Bien agréable de vous suivre dans cette descente vers le sud de l'Europe...
    Pour ma part, côté lecture, je suis plongée dans un très beau livre : les huit montagnes de Paolo Cognetti, une très belle histoire qui me donne les sentiment d'être encore en train de respirer l'air pur des sommets !
    Je vous embrasse
    PS : je n'ai pas pu voir la vidéo de votre départ, il semble qu'elle soit bloquée ?

  • #5

    Carlos M (lundi, 10 septembre 2018 15:55)

    Bon courage à vous deux dans votre aventure !

  • #6

    Mamie chantal (mardi, 11 septembre 2018 18:37)

    Des émotions avec votre récit ...pas super l'accueil à la frontière heureusement l'habitant est plus serviable . en approchant de la Croatie et de la Slovenie ton nom se retrouvera peut être quelque part Y ouri : Mlekuz veut dire "lait"c'est un nom courant paraît il des parents de ton arriére grand pere vivent dans ce qui s'est appelé longtemps la Yougoslavie je vous souhaite de nouvelles bonnes rencontres et des pistes pas trop cahotiques je vous embrasse bon courage!

  • #7

    FRANCE et JAC (samedi, 15 septembre 2018 16:28)

    que de péripéties! de rencontres chaleureuses et aussi de moments difficiles ! Nous vous suivons par la pensée tout au long de votre périple….A vez- vous lu Au revoir là- haut de P .Lemaitre.,?
    A. Nothomb vient aussi de sortir un nouveau roman . ...Bon courage à vous pour la continuation
    de ce voyage si riche d' expériences . HAUT LES COEURS ! Bises bises bises …..