Bodrum, la route du soleil !

Mon arrivée à Izmir a été assez chaotique... La vielle, ma roue a crevé... Comme il se faisait tard et que je n’avais pas envie de tout démonter, j’ai acheté une bombe anti crevaison, un coup de « Pchit..» et ça repart ! 
Sauf que le lendemain mon pneu était de nouveau dégonflé... J’ai dit à mes amis suisses de partir devant, on se retrouvera plus loin ! En démontant le pneu, le liquide de la bombe anti crevaison avait suinté de partout...  Je nettoie tout ça, Je prends une autre chambre à air, je vérifie s’il n’y pas de trou... Je remonte ma roue, je range mes affaires de camping, je « clip » mes sacoches, je m’apprête à monter sur mon vélo et là « Pccht! » Roue crevée... 
Bon, « keep calm »... J’enlève mes sacoches, je prends une autre chambre à air, je la rustine. Okay, c’est parti ! Sauf que 8 kilomètres plus loin re-crevaison... Je suis dans la banlieue d’Izmir, un bike shop n’est pas très loin... Je pompe au maximum... Sans succès... Je m’arrête sur une bande d’arrêt d’urgence, je sors ma première chambre à air, j’essaye de localiser la fuite, mais comme je n’ai pas d’eau, c’est difficile... Je vérifie mon pneu... Ah! J’ai trouvé le coupable! Une aiguille était plantée! Pas de pince, donc je l’arrache avec les dents. 
Je re-rustine ma deuxième chambre à air, je pompe à fond et là, la valve éclate... Aïe ! 
Bon, plus de solution de rechange, il n’y a plus qu’à faire du Stop ! 👍
Je me fais prendre par une camionnette qui m’emmène au métro. En Turquie, on peut prendre le métro avec son vélo, mais avec un vélo de voyage chargé à bloc, c’est une autre histoire... 
Je demande à deux gaillards de m’aider à descendre les escaliers. Je prends mon ticket, arrivé dans le train, ça fait marrer les gens, on me prend en photo, quelques selfies... 
Et là, nooon... J’ai loupé mon arrêt ! Try again ! 
Un écriteau interdit les vélos dans l’ascenseur, mais tant pis j’y vais ! Arrivé à ma station je ne trouve que des escalators, ma fois tant pis j’y vais ! 
Sur le chemin du Bike shop, un homme m’interpelle, on sympathise, il enseigne le vélo aux enfants et aux adultes. On va au même endroit. 
Enfin arrivé au magasin, je suis accueilli en héros ! 😆
On m’explique que mes nouveaux pneus arrivent demain, mais que je peux dormir chez un ami, on m’offre un café, un repas chaud...
C’est fou comme les situations peuvent changer du tout au tout en voyage 😁
Depuis que j’ai commencé ce trip, j’ai dû crever une quinzaine de fois... Mais maintenant que j’ai des « Schwalbe Marathon Plus» avec des chambres à air dotées d’un revêtement anti crevaison ! Bah, je peux rouler sur un champ de clous, il ne m’arrivera rien ! 
Un grand merci à Fabienne qui m’a offert ces nouveaux pneus ! ❤️

La bises à vous,

Un soir alors que nous cherchions un lieu où poser notre tente, un homme nous interpelle depuis sa terrasse « Venez boire le café ! », d’un ton sec presque militaire. 
On avait pas trop le choix de refuser, alors on est monté le rejoindre. 
Très vite, nous avons sympathisé avec Cihan et Betul, nous leur avons expliqué que nous étions bien là, à boire le café, mais que la nuit commençait à tomber... 🌙
Il rétorque: « Vous dormez chez moi, on va manger ensemble et laver vos vêtements... Mais d’abord, allez prendre une douche ! » 💩
On a appris par la suite que Cihan avait été capitaine dans les Forces Armées de la Marine Turque, il valait mieux obéir aux ordres.. ! 😁
5 minutes plus tard, nous étions tous propres et en pantoufles sur son canapé. 
Nous avons bien rigolé cette soirée là ! 
Les turques ont une expression lorsque quelqu’un à la tête dans les nuages, on lui dit : « Are you French ? » Comme j’ai tendance à avoir le tête dans les étoiles... Ça a fait mouche ! J’aurais pu lui répondre « Eh toi et ta tête de Turque ! » mais je n’avais pas très envie de dormir sur le paillasson... 
Le lendemain, nous avons accompagné sa femme qui travaille pour Yves Rocher dans son magasin. On nous a offert quelques petits parfums pour sentir meilleur ! 

Merci à Cihan et Betul pour leur grand cœur ! ❤️

Youri.

En quittant Izmir, j’ai rejoint mes amis suisses (Vélo Ketchup) au « Lac Bafa », une journée de 120 kilomètres m’attendait... Je suis parti tôt le matin et je suis arrivé en fin de journée, lessivé par toute cette route ! 
Nous sommes restés deux jours sur place pour profiter de la beauté du lieu. Nous avons fait des feux de camps pour nous chauffer, nous prenions notre eau directement dans une petite source creusée dans la montagne et nous avons aidé un paysan à cueillir ses olives... 
On a mangé nos spécialités culinaires réciproques, comme la tartine au beurre de cacahuète, Nutella, rondelles de banane pour le petit déjeuner, la tortilla de pommes de terre sur son lit de mayonnaise au déjeuner et les burgers maison avec double ration de fromage fondue (pour les Suisses) au dîner ! 😋
 
Quand nous sommes arrivés à Bodrum, le soleil était au rendez vous ! Nous avons ressorti les shorts, maillots de bain, crème solaire... C’est le retour de l’été ! ☀️
Sur place, nous pensions prendre chacun un bateau, les suisses pour Kalimnos et moi pour Datça. Sauf que hors saison, il n’y a pas de bateau tous les jours... il fallait attendre le lendemain....
En grand fan de l’émission «Nu et déculotté », j’ai proposé que l’on fasse du « Bateau Stop ». Aller directement voir les particuliers et leur demander s’ils peuvent nous emmener avec eux. On a sillonné tout le port, mais personne ne partait dans notre direction... Un Turc francophone a fini par nous inviter à boire le café et on s’est dit qu’il fallait mieux trouver un plan B ! Dormir à Bodrum et prendre le bateau le lendemain. 

Sur la route alors que nous cherchions un bivouac, une famille à la terrasse d’un hôtel nous interpelle «Hey! Do you want to eat macaroni ? » Surpris, nous venons à leur rencontre, ils nous proposent de dormir dans une chambre d’hôtel et de manger avec eux. Bon d’accord... Mais à une condition, on fait le ménage pour vous en échange ! Top là ! 
Ça a été une soirée bien déjantée ! 
On nous a fait goûter l’alcool local...  Nous nous sommes tous mis à danser et chanter à tue tête en se racontant des blagues ! 
Le réveil à 6h pour prendre le bateau lendemain, n’a pas été facile ! 
 
J’ai tracé mon itinéraire pour aller en Iran, il faut que je traverse toute la Turquie en diagonale jusqu’à Erzurum où je pourrai récupérer mon précieux Visa ! Je vais passer par Antalya, Kayseri, la région de Cappadoce... 
Tout le monde nous dit qu’il fait très froid dans l’Est surtout dans les montagnes. Que les routes sont enneigées avec des températures négatives... Alors ne soyez pas trop jaloux ! Laissez-moi profiter du sable chaud et de la mer turquoise avant que je grelotte dans mon igloo !
 
Rêve ton Ketchup !  🍅