Isfahan, les portes du désert...

C’est reparti ! Une nouvelle année commence sur les routes du monde... Ma trêve hivernale, c’est terminé, je me sens reposé et prêt à repartir du bon pied ! 


Direction Isfahan, cette ville des milles et une nuit où j’ai pu admirer des mosquées recouvertes de mosaïques, des tapis géants fait main et une tour, la « Shaking Towers » où chaque heure un homme secoue le minaret, ce qui entraîne le deuxième minaret dans un bruit de clochettes ! 


Sur la route de Shiraz, je suis passé par le désert, silencieux et immuable... Au milieu de nul part, j’aperçois une maison, un homme me fait signe et m’invite à boire le thé. Il sort deux baguettes en métal, il fait chauffer l’une d’elle sur un réchaud à gaz et sur l’autre il y met une résine noire. Quand la tige est chaude, il croise les deux baguettes en aspirant la fumée avec une paille... Curieuse façon de procéder, j’interroge deux jours plus tard des amis qui m’indiquent que c’est la façon dont on fume l’Opium en Orient ! 


Un vent violent me fait face, ce qui me ralentit et me déséquilibre. Sans que je n’ai rien demandé, une dépanneuse s’arrête sur le bord de la route « Viens te réchauffer, j’ai du thé chaud ! » Difficile de refuser... 

Il m’emmène à la prochaine ville et me propose de manger un repas avec sa famille et de rester dormir une nuit. Le lendemain, il m’offre quelques victuailles, la générosité ici est vraiment sans borne !


Arrivé à Shiraz, je suis accueilli chez Pooya un Iranien qui parle parfaitement le Français ! Quel bonheur de pouvoir communiquer dans sa langue natale ! 

Nous visitons la sublime mosquée Nasir-Ol-Molk avec ses vitraux qui laissent passer la lumière du matin, nous assistons à un concert d’enfants qui vont passer à l’âge adulte et porter le hijab 🧕 


Je vais repartir d’ici quelques jours pour le Sud, on me conseille d’aller sur les Îles Iraniennes du Golfe Persique où il fait chaud et beau !

Je me suis bien acclimaté à la culture Perse, maintenant je mange du riz au safran, assis sur un tapis (volant), je vais aux toilettes turques sans utiliser de papier et je porte le hijab autour du cou 😁


Bonne Année à la prochaine !


Youri