Bandar Abbas, les îles du Golfe Persique...

Alors que je m’apprêtai à partir, mes amis Suisses mont téléphoné pour me dire qu’ils en avaient marre du froid et des gens peu aimables du Nord de l’Iran et qu’ils voulaient venir me rejoindre à Shiraz en bus.

Surpris et heureux de cette nouvelle, j’en ai aussitôt parlé à Marzi qui a voulu nous rejoindre elle aussi. 

 

Nous avons pu visiter la cité antique de Persepolis et passer du bon temps avec des Iraniens qui boivent plus que de raison !

Comme tout est interdit, les Iraniens mettent l’alcool dans des bouteilles d’eau pour pouvoir boire en cachette, lorsqu’ils sont dans un café... Ne connaissant pas ce subterfuge, je me suis servi un grand verre et je l’ai bu cul sec ! 

 

En reprenant la route, nous sommes arrivés au Golfe Persique. Une flamme immense brillait au loin...

L’or noir ! La région en est remplie. Nous avons traversé des immenses complexes pétroliers où il ne fait pas bon vivre... 

 

Un début de tendinite au genou me faisait souffrir... Pour ne pas aggraver la situation, j’ai préféré faire du stop jusqu’à Bandar Abbas. 

J’ai pris le bateau pour l’île de Queshm où Marzi m’a rejoint dans une sorte de maison communautaire au bord de la mer. Un lieu très chaleureux qui me fait découvrir deux visages de l’Iran... L’un conservateur et religieux, l’autre ouvert et en marge de l’ordre établit ! 

 

Un tremblement de terre a secoué notre maison... Plus de peur que de mal... Ça nous à tous bien surpris !

La secousse a été ressentie jusque sur le continent...

 

Je passe mes derniers jours en Iran sur les îles, avant de faire la traversée pour Dubaï. Je garderai un bon souvenir de ce pays, j’ai fais de magnifiques rencontres et je suis plein de gratitude envers ce peuple si généreux... 

J’ai l’intuition que le pays va beaucoup changer dans les prochaines décennies. Nous avons rencontré tellement de gens en opposition du gouvernement et en marge que je ne peux quespérer que les choses évoluent...

 

 

Je vous souhaite de découvrir l’Iran, un pays qui vaut le détour !

 

Youri