10 jours dans la vie d’un moine...

Au pays du Bouddha, il existe une technique de méditation dit « Vipassana ». On peut pratiquer cette méditation en faisant une retraite de 10 jours dans un centre.

Je connaissais cette pratique et j’avais très envie de refaire l’expérience. 


À mon arrivée au centre, j’ai déposé mon téléphone, liseuse, passeport, argent... On nous a donné les instructions suivantes : «Vous devez garder le silence pendant toute la durée du séjour, pas de contacte physique ni visuel, vous êtes seul face à vous même». 

La journée commence à 4h du matin par deux heures de méditation. Ensuite pause du petit déjeuner d’une heure trente puis 3 heure de méditation entrecoupée de 5 minutes de pause toutes les heures. À 11hpause déjeuner avec un repas végétarien, reprise à 13h pour 4 heures de méditation avec pause de 5 minutes. 17h Goûter, quelques fruit et du popcorn, puis 1h de méditation et le meilleur moment de la journée, discours vidéo de S.N Goenka. 

21h petite méditation de 30 minutes et fin de la journée. 


Dit comme ça, on pourrait se dire mais qu’elle horreur, qu’elle supplice, méditer 10 heures par jour sans parler ! Jamais de la vie ! 

Mais les bénéfices sont tellement énormes que après une retraite, on a envie d’y retourner et de continuer à pratiquer.


La pratique est très simple, les trois premiers jours nous ne portions attention que au sensation dans la zone triangulaire qui part du haut du nez jusqu’à la bouche, la sensation de l’air qui rentre et qui sort. Ce sont les préliminaire pour affûter sa concentration.

Puis, on nous apprends à scanner notre corps du haut de la tête jusqu’au pied en ne portant attention que au sensation physique. Que les sensations soit plaisantent ou déplaisantes, ils ne faut que les observers sans les juger, ni si attacher, voire la réalité des choses t’elle qu’elle est.


Mais aussi simple soit la technique, aussi difficile soit de la mettre en pratique ! Les premiers jours on est extrêmement agités, nôtre mental part dans tout les sens ! Comme un animal fou ! On peine à ne pas bouger toutes les 5 minutes... 

Les premières douleurs commence à apparaître, comme des morceaux de verre qui nous transperceraient les jambes... Des goutes de sueur perles sur le front... Il ne manque plus qu’un moustique nous pique pour que l’on finisse pour ouvrir les yeux et regarder l’heure... Avec désespoir on constate que seulement 20 minutes se sont écoulées... Alors l’envie de s’évader de cette prison, nous fait quitter la salle de méditation sur la pointe des pieds... Mais très vite, un des bénévoles nous rattrape et avec bienveillance nous ramène nous asseoir. Si l’on commence à s’endormir, il viendra nous réveiller !


Avec la pratique, tout commence à s’apaiser. C’est comme une eau boueuse dans un verre, si on pose se verre sur une table sans l’agiter, tout fini par décanter et notre esprit devient plus claire ! 

Je pourrais comparer Vipassana à la pratique d’un jeune. Quand on arrête de manger le corps va se nettoyer, se débarrasser des toxines et on sentira un bien être générale. Vipassana c’est le jeune de l’esprit ! 

On se rend comptes à quel point on est pollué : désirs, aversions, colères, négativités, passion... A quel point on voudrait que les choses soit différentes de ce qu’elles sont... Cette soif insatiable du désir, vouloir toujours plus, ne jamais être satisfait...

Nous portons sur nos épaules, un lourd sac à dos de touts nos problèmes, ambitions, attentes, traumatismes... Avec la pratique on se déleste de ce sac, on se libère de toutes ces souffrances inutiles et on se sent beaucoup plus léger ! 

On opère un profond changement dans la structure interne de l’esprit.


S.N Goenka est l’enseignent de cette méthode, ce n’est pas un guru chevelu qui se nourrit de lumière et médite 20 centimètres au dessus du sol ! Non, c’est un homme sain qui à propagé cette technique dans le monde entier. Les cours sont entièrement gratuits, tout est fait sur donation. Un élève à donné avant moi, c’est pourquoi j’ai pu avoir un repas et un lit, je donne pour le suivant. Tout les accompagnateurs sont des bénévoles qui donnent 10 jours de leur temps... 


J’ai été séduit par cette enseignement non sectaire, religieux, lucratif... Je vais retourner à Goa où j’avais rencontré Pankaj, il a gardé mon vélo. Il pratique aussi Vipassana, il va bientôt partir pour un retraite de 30 jours ! Il est bien courageux ! 


« Puissiez vous trouver la paix de l’esprit, le véritable bonheur »


Youri


Si de tenter l’expérience de ce voyage intérieur ou que vous voulez en savoir plus, voici le lien du site :

https://www.dhamma.org/fr/schedules/schmahi


Un autre centre de méditation beaucoup plus soft, mais tout aussi 

bénéfique :

https://www.dechencholing.org/fr/