Thailande, le dernier voyage...

À mon arrivée aux petitex heurex du jour à Bangkok, j’ai pris un taxi scooter pour me rendre à Khao San Road. Devant ma guest house, il y avait un marché, j’ai pu acheter plein de fruits exotiques : Mangues, mangoustans, fruits du dragon et l’incroyable Durian. Ce gros fruit épineux qui quand on l’ouvre sent une odeur de chair pourrie... Mais qui au goût est délicieux ! Les Thaïs en raffolent ! 

 

Après mon petit déjeuner, je n’ai pas pu résister à l’envie d’aller dans un salon de massage... J’ai choisi le traditionnel « massage Thaï ». La masseuse, une femme aux mains fortes, ni est pas allée de main morte !  Après m’avoir appuyé avec force sur tous mes points d’acupuncture, elle a mis ses deux pieds sur mon dos et m’a massé debout ! 

 

En fin de journée, je me suis souvenu que Cécile et Max des amis Franco-Suisse que j’avais rencontrés en Inde étaient en Thaïlande. Ils m’ont proposé de les rejoindre dans le Sud à Hua Hin où ils avaient loué des bungalows avec d’autres français... On est allé visiter des cascades dans un parc naturel, un très bel endroit rempli de papillons et de poissons chat... 

La nuit commençait à tomber, nous avons repris les scooters et sur la route une Thaï nous a mis en garde « Tchang ! Tchang ! » Ce qui veut dire « Éléphants ! ». Quelques mètres plus loin, une ombre gigantesque se rapprochait de nous... Un éléphant de plus de trois mètres de haut marchait calmement sur le bas côté de la route... Un spectacle incroyable ! Quand nous l’avons croisé, il nous a lancé un dernier regard en tournant la tête vers nous... Plus tard une famille d’éléphants a traversé la route d’une traite ! 

 

Mon frère Josef a pris des vacances pour venir me voir, je l’ai rejoint à Bangkok. Nous sommes retournés à Khao San Road où les rues piétonnes sont très animées. 

Des crocodiles à la broche cuisaient dans des stands de rue, des scorpions et mygales sont vendusen sucettes... 

Au détour d’une rue, nous croisons deux françaises Marjorie et Noémie. Nous partons écumer les dance-floors où les bars rivalisent à celui qui mettra la musique la plus forte ! Les lady boys et prostitués sont de sortie... Oui, la prostitution est légale en Thaïlande et les chauffeurs de taxi n’hésitent pas à nous proposer des « Ping-Pong show » et autres spectacles érotiques... 

 

Mon ami Max, nous a rejoint et tous ensemble nous prenons le bus pour Chang Mai, direction les montagnes. Dans le bus nous rencontrons Kike et Ambre, la famille s’agrandit ! Ils nous proposent de louer des scooters et d’aller visiter la région. Nous nous arrêtons à Paï, une ville hippie entourée de nature. Nous faisons la fête tous les soirs ! La Thaïlande est vraiment le pays où les touristes viennent faire la teuf jusqu’aux petites heures du jour ! 

 

Kike est un mexicain, instructeur de plongée. Il nous propose de venir avec lui à Kho Tao, une petite île au Sud. Avec un simple masque et tuba, nous avons pu voir raies, tortues marines et bébés requins ! 

J’ai pu faire mon baptême de plongée et admirer les récifs de corail où des milliers de poissons multicolores y vivent... 

Certains Thaï ont des oiseaux noirs au bec jaune qui savent parler ! On peut les entendre dire : «Hello, how are you ? », ils savent aussi imiter le rire humain et chanter joyeux anniversaire ! 

 

Ce dernier mois de voyage aura été des plus intenses... Mes retrouvailles avec mon frère Josef m’ont fait le plus grand bien, nous qui nous étions perdus de vue... 

Je rentre sereinement en France en A380... Pauvre de moi, tous ces efforts écologiques à pédaler une année réduient à néant ! 

Paris-Bangkok, c’est 10 500 kilomètres... Je peux voire sur l’ordinateur de bord l’itinéraire de l’avion passer par tout les pays que j’aurais traversé... 

Ça aura été une année très enrichissante... Le voyage forme la jeunesse et ouvre l’esprit ! 

Je vous souhaite à tous d’avoir la chance que j’ai eu de pouvoir voyager. Surtout qu’en tant que Français, on a le bon passeport et une monnaie forte... Alors foncé ! 

 

Youri